Guestbook
Ecrire un message     Pages: Precedent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 Suivant     Ecrire un message
Le  10-10-2020-18:39  de  Candice  

Ecrivez votre message ici!message pour doudou tes messages m ' interpellent dans le sens ou je fais des annonces en exprimant déjà le jour ou je viens et mes désirs .a toi ensuite de voir tes envies et tes dispo .

Pas de rdv perso désoler 

Afin de bénéficier d une entrée couple

Il faut un esprit libertin 

Respecter les femmes seule 

Afin d eviter de les faire fuir 

Du savoir vivre avant tout 

Au plaisir !

 

  

Le  09-10-2020-17:02  de  mélanie  

Bonjour Travestie 52 ans tres soumise

j aimerais venir le mardi 13 octobre vers 16h

je cherche un homme ou deux pour m initier...

homme agé OK

bisous

Le  09-10-2020-07:44  de  doudou  

Message pour Candice

Je suis un homme de 46 ans gentil, humain et on me dit très doux, sensuel et bon masseur.

Après une semaine bien occupé, je souhaite donner et prendre un bon moment de détente (massage avec huile) 

et de plaisir.

Je suis disponible ce soir pour venir au sauna et toi ?

J'attends ta réponse, merci

Bises

Doudou

Bonjour Ce vendredi ouverture uniquement de 13h à 19h. Bonne journée
Le  09-10-2020-02:49  de  Candice  

Y a til des coquines qui ouvrent le livre d'or ? Si oui ça tombe bien 

! J ai envie d un ptit moment sensuel et charnelle 

Si  le feeling passe bien - sur 

Seule ou en couple si c est le cas pas d obligation avec monsieur je reste discrète juste pimenter cette fin de semaine .au plaisir !...

Le  07-10-2020-22:06  de  doudou  

Message pour Candice

Désolé pour cette après midi j'ai eu un empêchement.

Jeudi soir tu vas être présente, j'adore masser !!!

Confirme moi STP ta présence.

j'attends ta réponse

Doudou

Le  07-10-2020-19:18  de  Candice  

Décidément ma plurialité est tombée à l 'eau pour mon plus grand plaisir !

J ai été invitée par un charmant couple les mains douce de madame parcourir ma poitrine sous le regard coquin de monsieur 
Charme sensualité 
Merci à patrick pour son massage et sa galanterie 
Un clin d'oeil au bel inconnu friand de Cuny il se reconnaitra...
Au plaisir ...
Le reste je le garde encore en tête.
Belle aventure en tout cas.
Le  07-10-2020-17:00  de  FM  

Ce Samedi ... 10 Octobre .. 14h ... Si cela vous enchante ... Nous serons là, pour vous conter cette histoire. Pour la réaliser. La faire réalité .... F&M ...

 

II se déshabille dans le vestiaire. Enfile son gilet en résille noir. Qui l'habille joliment. Le déshabille à souhait. A demi nu...

Je le regarde, adossée au mur. Dans ma robe colorée. Sur mes chaussures blanches. J'aime le regarder ainsi. Le désirer. Savoir qu'il me désire.

"Normalement", je devrais moi aussi me déshabiller. Car tel est le code de ce lieu. Un espace où chacun être libre d'aller, nu. Pour le plaisir d'être ainsi. Pour le désir d'être caressée. Dans le hammam. Au bar. Dans une pièce plus sombre. Un cadre "libertin" comme il est décrit à l’entrée. Libertin.. Comme "liberté". Liberté de se plaire, de s'amuser de cette liberté, de ce lieu. C'est cette liberté que nous prenons, en rentrant ainsi habillé, moi avec ma robe, lui avec son gilet résillé, et son sac d'accessoires...

Il m'embrasse encore, me caresse. Avant de sortir du vestiaire. Cela me détend. M'émoustille.

Puis il me prend par la main. Pour m'emmener à travers le dédale de couloirs. Je m'y perdrais à chaque fois, mais lui me conduit. Je sens des vertiges. Je me perds. Car je sais ce qui va se passer. Du moins, je sais comment cela va se passer. Mais je ne sais pas encore comment le plaisir va émerger de cette scénette. Ce plaisir que je recherche. Qui me fait désirer. De m'amuser. De mon corps. De ma sexualité.

Arrivé dans la pièce centrale, il me place au milieu de l'espace, entre les sofas. Quelques hommes au comptoir du bar, nus comme la convention du lieu le propose, sont surpris de nous voir arriver ainsi, habillée pour moi, et à demi-nu pour lui. La tenancière les rassure d'un sourire complice.

Rapidement, il prend un foulard de sons sac, et le place sur mes yeux. Je regarde une dernière fois autour de moi, avant que tout ne disparaisse. Combien sont-ils ? Combien sont-elles. A regarder. Se poser des questions sur la suite ... ?

Noir... Je ne vois plus. Je panique un peu. Une peur agréable. Car je sais qu'elle amplifie mon désir. De la suite ...

Mes sens privés de la vue changent ma perception.

La musique techno est agréablement forte. Elle couvre les bruits des gens qui se mettent en place sur les sofas. Qui se questionnent. Je devine que des mains se glissent. Entre des jambes. Des sexes qui se raidissent. S'humidifient. Sous quelques caresses. Discrètes. Pour l'instant. Des cris qui viennent d'une autre pièce. Des cris de femme. Une femme qui a du plaisir.

Je sens l'odeur de cet endroit. Pas d'alcool. Mais une odeur sucrée. Qui me plait. Je sens mon odeur aussi. Entre mes jambes. Une odeur qui des fois me déplait. Mais je sais qu'elle lui plait. Qu'il aime cette odeur.

Tout d'un coup, je frémis. Sa main qui tient la mienne. La corde qui se faufile sur mon poignet. Je tressaille. La corde glisse, s'enroule. Je pose ma main sur lui. Je sens la chaleur de sa peau. De son désir.

Ses gestes rapides, précis,. La corde qui s'enroule autour du poignet. Se glisse. Une boucle. Puis se serre. Sans me serrer. Pour commencer à me lier...

Vertiges. De plaisir. Quand je sens la corde se glisser sur mon autre poignet. Qu'une main me caresse aussi. Sur ma jambe. Qui ? Qui est-ce ? Quelle est cette main ? Je sais qu'il invite ainsi à ce qu'on vienne me caresser. Doucement. J'ai peur. Peur de mon désir. De mon plaisir.

Il resserre les deux liens dans mon dos, croisant mes mains au-dessus de mes reins.

Puis descend au niveau de mes chevilles. Les cordes virevoltent. La caresse de cette main inconnue se glisse, de façon osée, tout en étant discrète, décente. Trop décente ...

Il écarte mes pieds. Cliquette les liens sur les mousquetons de la barre. Pour encore plus m'asservir à mon plaisir.

Commence alors ce dont j'ai toujours rêvé. Un long strip-tease. Publique. Où je me laisse aller au plaisir d'être déshabillée. Par celui que j'aime. Devant des hommes et des femmes qui sont là pour ce plaisir. Qui ne cacheront pas leur plaisir sous un voile pudique. Qui partageront ce plaisir. Plaisir sexuel. Sexué.

Quelles mains écartent alors les pans de ma robe ? Quelles mains viennent se glisser sous le fin tissu de mon soutien-gorge. Je ne sais plus. Je sens mon désir de caresses. D'être dévoilée, désirée. Doucement. Sans fin. La musique techno m'envahit. Me fait vibrer en moi, au rythme de mon coeur qui s’affole, qui bat dans mes tempes. Perdue dans la folie de mon désir.

Je ne perçois plus l'ordre du temps. Les caresses se glissent. Sur tout mon corps. Qui devient un immense brasier de plaisir. Livrée à mon désir d'être ainsi. Désirée. Par ces hommes.

Je ne puis plus retracer comment ma robe finit par me dévoiler. Se défaire. Se glisser sur mes épaules. Ma poitrine. Mes hanches. Mes cuisses.

Je sens mes mains se délier pour laisser passer le tissu qui déferle sous les caresses. Puis les liens qui se resserrent à nouveau. J'aime sa façon de m'attacher. Ressentir comme il aime serrer le nœud, de façon brutale. Sèchement, mais sans brutalité, ni douleur. Pour le plaisir. De sentir cette virilité. Qui me prend. A laquelle je me livre.

Caresses. Indécentes. Sur mon corps. Sur mon entre-jambe. Trempé. De plaisir. Je chavire. Tenue dans les bras d'un homme fort. Je sens la chaleur de sa peau.

Je sais que c'est mon homme. Là. En même temps. Entre mes jambes. Qui s'est glissé. Qui s'est octroyé le droit que j'aime lui accorder. Celui de m'embrasser. Là. Où j'aime tant.

Je frémis en ressentant la caresse de cuir sur mes fesses. Nues. Une caresse douce. Qui disparait. Je me cambre. Ouvrant encore plus mes cuisses aux caresses de mon homme. Mon plaisir grandit. Le bruit claque. Le claquement du martinet sur mes fesses. Mon plaisir me fait relâcher tout mon corps. Je sens une inondation entre mes jambes. Sous ses caresses. Sa langue qui se glisse sur mon intimité.

Ces autres mains qui caressent mes seins. Saisissent leur pointe. Les serrent. Les pincent. Quand le deuxième coup de martinet vient à tomber. Enfin. Encore. Je me perds dans ma jouissance de cet instant.

Je ressens à peine quand il me délit. Pour me guider dans la pièce attenante. Encore plus sombre. Que je reconnais à peine. Je me laisse guider. Je sens la fermeté du cuir de la balancelle sur laquelle il m'allonge. Le bruit des chaines d'acier. Auxquelles il attache mes liens.

Quel homme me caresse ainsi pendant qu'il m'attache ? Je ne sais plus. Je ne ressens que mon plaisir. Mon désir. Qu'il me prenne. Enfin. Là. Maintenant

Le  07-10-2020-14:57  de  Body  

Hello les Kokinous(es)

PatrickBody souhaiterait passer une agréable après midi au sauna, demain jeudi.

Y aurait-il quelques Kokines (femmes, grannies, trans, rondes) pour passer ce bon moment avec moi.

Merci d'avance pour vos messages 

Le  07-10-2020-12:57  de  ludo  

coucou de pasage sur lyon cet am  y a t il une belle cokine dispo ? 

merci 

bisous cokin 

ludo

Le  07-10-2020-09:24  de  Candice  

Bonjour double doidt j accepte volontier si feeling votre massage et même plus si le feeling passe j ai hâte de sentir vos mains parcourir mon corps 

Alors au plaisir !

Statistiques : 1821 messages    CSS Valide !    Valid HTML 4.01 Transitional    Licences et Outils
Propulsé par LiVror.fr  V2-0
  Haut